Environnement

Bilan de masse annuel pour glaciers sélectionnés

Cet indicateur observe les changements intervenant au sein des masses glaciaires des bassins d'Argentière (Chamonix - France), du Pré de Bard (Vallée d'Aoste) et du Rutor (Vallée d'Aoste) sur une année hydrologique, en relation avec l'accumulation et l'ablation, afin de vérifier les variations de volume. On parle de bilan de masse négatif lorsque le glacier se trouve dans une phase de contraction de son volume, positif lorsque le glacier est en phase d’expansion.

Bilan de masse annuel pour glaciers sélectionnés (Cumulative absolu)

Le bilan de masse d'un glacier est la différence entre l'accumulation et les pertes par ablation (fonte de neige et de glace), exprimée en volume équivalent en eau, sur une année hydrologique.
L'accumulation est estimée à la fin du printemps grâce à des mesures de hauteur et de densité de la neige. L'ablation de la neige est mesurée par différence entre la neige estimée dans le printemps et celle estimée à la fin de l’été. L’ablation de la glace est mesurée le long des perches en bois, balises d'ablation, insérées dans le glacier. L'émergence de ces balises disposées régulièrement dans toute la zone d'ablation du glacier donne une bonne estimation de la variabilité spatiale de l'ablation.
Ces valeurs ponctuelles sont extrapolées à toute la surface du glacier et permettent d'obtenir le volume total d'eau que le glacier a gagné ou perdu dans une année hydrologique ainsi que le bilan net spécifique.

A noter que les relevés du glacier de Pré-de-Bard ont été arrêtés à partir de 2012 car le glacier était devenu inaccessible. Dans le territoire de l’Espace Mont-Blanc du Valais, aucun glacier n’est suivi.

Sur ce graphe sont présentés les cumuls de bilan de masse de 3 glaciers de l'Espace Mont-Blanc. Le glacier d’Argentière perd en 10 ans 13 m équivalent en eau entre 2004/2005 et 2013/2014. Sur la même période, le glacier du Rutor a perdu 9,2 m équivalent en eau. Le glacier de Pré-de-Bard, quant à lui, a perdu 3,3 m équivalent en eau en 5 années hydrologiques.

Comme indiqué dans le rapport sur les évolutions climatiques dans l’Espace Mont-Blanc, les glaciers alpins français ont perdu 25% de leur surface depuis la fin des années 1960.

Bilan de masse annuel pour glaciers sélectionnés (Cumulative depuis 2007/2008)

Sur ce graphe sont présentés les cumuls de bilan de masse depuis 2007/2008 de 3 glaciers de l'EMB.

Bilan de masse annuel pour glaciers sélectionnés (total)

Les bilans de masse de chaque année de 3 glaciers de l'EMB sont présentés sur ce graphe.

Métadonnées

Dernière mise a jour:

05/03/2019

Source des données

Haute-Savoie : GLACIOCLIM

Vallée d'Aoste : Fondation Montagne Sûre et ARPA VDA

Qualité de l'information

2

Couverture spatiale

Glacier

Métadonnées
Torna su